Se protéger

Le coronavirus utilise 3 MODES DE CONTAMINATION répertoriés à ce jour :

Au visage d’une personne trop proche ou retombant sur les surfaces qu’elles contaminent.

Après avoir été contaminée directement par un serrage de main ou via une surface récemment contaminée.

Dite par aérosol, cette contamination, si elle existe, n’est que marginale mais théoriquement possible.

Montissumasque s'associe à l'AFNOR pour vous proposer une méthode de fabrication de vos propre masques 

L’importance relative de ces 3 modes de transmission varie en fonction des circonstances d’exposition. Par exemple, si vous parlez face à face avec quelqu’un, la transmission gouttelettes est la plus importante.

Si vous êtes seul dans un wagon de métro, ce sont les surfaces qui sont les plus dangereuses. Si vous êtes en train d’intuber un patient atteint de Covid 19 dans un camion du SAMU, le risque de transmission par l’air, qui est en règle générale infime, devient important.

Le risque zéro de transmission du virus n’existe pas en dehors du confinement total. Avec les masques, même les ffp2 n’apportent pas une prévention à 100%. Même le plus mauvais des masques protège. Optimiser le masque et la qualité de son utilisation permet de ne pas être éloigné de la protection d’un masque chirurgical. Dans tous les cas, il faut viser la réduction du risque maximum.

La DISTANCIATION SOCIALE est LE PLUS EFFICACE des moyens de protection.
Tous doivent l’appliquer durant le confinement, mais les réflexes devront restés durant la phase de déconfinement.

Le tissumasque diminue le risque de porter la main au visage et sur ce point, s’il est bien utilisé et bien fait, il peut rivaliser avec les masques médicaux.

En ce qui concerne la contamination par gouttelettes, si le masque est changé avant d’être trop humide, là encore il peut rivaliser avec les masques médicaux.

Sur la filtration, certains masques tissus feront aussi bien que des masques chirurgicaux, mais d’autres filtrent moins bien, même bien utilisés. Cependant la filtration par le masque en tissu n’est jamais nulle et permet de réduire fortement le passage des virus.

Sur le plan pratique

1

Les masques tissus ne sont recommandés que pour la population générale, même si certains personnels de soin sont amenés à le porter du fait d’un manque local de masque, c’est une situation qui devrait s’estomper.

2

Les français doivent rester citoyens et s’ils ont des stocks de masque médicaux il est recommandé de les donner à des soignants ou à leur pharmacien qui saura les donner aux soignants en ayant le plus besoin. Soyons solidaires des soignants afin qu’ils puissent continuer à nous soigner :
RÉSERVONS-LEUR TOUS LES MASQUES MÉDICAUX.

Informations relatives aux masques grand public, producteurs et résultats des tests

(mise à jour quotidienne) :

https://www.entreprises.gouv.fr/covid-19/liste-des-tests-masques-de-protection